Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aujourd'hui

Recherche

Quoi ?

12 septembre 2005 1 12 /09 /septembre /2005 00:00

à la femme fatale** de l’InterSEL 2005,
------------------------------

Toutes celles qui sont allées à la pêche et sont revenues bredouilles pourront chanter en chœur avec elle cette chanson nouvelle que je lui dédie.
Olivier Deschamps


Je pense, donc je te suis.

Petite soeur compatissante,

Tu te feras mignonne et tendre

Quand tous deux, le long des sentes,

Nous marcherons main dans la main.


Tu sais, mon cœur n’est plus à prendre.

Je sais, ton cœur n’est pas à vendre.

Mais tu m’apaiseras demain.

Car tu sais mieux que quiconque


 Epancher mes envies pressantes

De me confier. Tu seras donc

Mon médecin, ma confidente.


 Tous ceux qui n’ont rien compris,

Diront en chœur : « Il s’est fait prendre ;

Vous voyez bien : il est épris. »



Avec ma tendresse SEL’idaire,

Olivier D.un hasard complet...le choix de la photo ...Merci à toutes . et aux illustres...de ce monde.

**Femme fatale : définition du Robert ....Qui séduit et perd les hommes.

Alors attention en 2006 à Amiens...!

 

Et en 2007 à Amange dans le Jura du 20 au 26 août...


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Deschamps - dans Gap 2005
commenter cet article

commentaires

Elvis Costello de R. 01/10/2005 20:01

Un signe de clarté, une parole vraie, et juste, nette et sans ambigüité, voilà qui pour moi est qualité. Voilà aussi qui pour moi est amitié.
Absolument juste et précis...Cela me convient parfaitement. Carpe Diem.

SeptÚme Desbois 13/09/2005 15:33

Vire le masque, Dédette, on t'a r'connue... Tu frais mieux d'aller t'occuper du Jacot avant qu'il nous fasse de l'ombre pour de bon, et de laisser les olives aux innocentes marguerites...

Ernesto Costello (The brother) 13/09/2005 15:25

Oui , moi aussi , existe -t-il des photos dédicacées d'Oliveier Deschamps???
Alors , j'en veux une...
Bernadette Deschamps.

marie laforêt 13/09/2005 14:33

Moi, j'ai eu une concierge, un jour, elle s'appelait Marguerite Deschamps. J'vous jure c'est vrai.
Je voudrais une photo de Olivier Deschamps pour voir s'il lui ressemble. Va savoir... Aux pieds d'Olivier la marguerite, tralalère... (ouais, bon d'accord, celle-là elle est complètement clamsée tellement qu'elle aurait été vieille, mais l'esprit rode et demeure, sur cette terre où poussent oliviers et marguerites sous l'azur que jamais ne démode la mort.
C'était mon 1/4 d'heure de poésie baroque...

Articles Récents